charpente combles cotoncouverture deperditiondephasage efficace equipe etape-chantier etape-isolation ete-hiveretude francegirondegouttiere interlocuteurinterview label maison-sainemapnettoyage-toiture puzzlerapidite rouleau-laine soufflage-cotons vmc

Le journal de l'isolation de la maison en Gironde

Comparatifs isolants, solutions pour isoler combles perdus ou aménagés, avis clients et experts, aides financières…

Un camion d’Isol’r est garé devant une maison où un technicien s’apprête à effectuer des travaux d’isolation à l’aide d’une souffleuse projetant de la laine de coton

Isolation : les termes techniques à connaître

Catégorie : Technique

15 Juil. 2019

Si le principe d’isolation est plutôt simple à comprendre, cela devient plus compliqué lorsqu’on se penche un peu plus sur l’aspect technique, avec des termes et notions parfois peu évidents par les consommateurs. Isol’r vous donne les clés pour mieux les décrypter !

Résistance thermique, masse volumique, ponts thermiques, conductivité thermique, etc. : les termes techniques ne manquent pas en matière d’isolation. Si vous n’êtes pas obligé de les maîtriser sur le bout des doigts pour faire appel à une entreprise d’isolation, il est certain que cela vous aidera à mieux comprendre les enjeux et les règles d’une bonne isolation.

Les ponts thermiques

Les ponts thermiques sont des zones où se produisent des pertes de chaleur. C’est par là que s’échappe l’air chaud l’hiver et qu’il rentre l’été ! Les techniciens d’Isol’r utilisent toute leur expertise pour identifier et agir contre ces fuites.

La résistance thermique (R)

La résistance thermique est la capacité d’un matériau à s’opposer au passage de la chaleur. Elle est mesurée en m².K/W (mètre carré-kelvin par watt). A titre d’information, la législation impose une résistance thermique R minimum de 7 m².K/W pour bénéficier du crédit d’impôt.

La conductivité thermique (λ)

 La conductivité thermique, désignée par le terme lambda (λ), représente la quantité de chaleur traversant un matériau. En conséquence, plus le chiffre est petit, plus le matériau est isolant. Au contraire, plus il est grand et plus il est conducteur de chaleur !

Concernant la laine de coton utilisée par Isol’r, elle présente une excellente conductivité thermique comprise entre 0,037 et 0,042 W/m.K.

La masse volumique (MV)

Il s’agit de la grandeur physique qui caractérise la masse d’un matériau par unité de volume. Également désignée sous le terme de « densité », elle est exprimée en kg par m3 et représente tout simplement la quantité de matière employée. Cette caractéristique est importante dans le choix des matériaux isolants mais elle ne suffit pas à déterminer un choix. Il faut en effet prendre en compte la capacité et la conductivité thermique des matériaux. Ainsi, avec une masse volumique de seulement 10 kg/m3, la laine de coton utilisée par Isol’r peut permettre d’obtenir une résistance thermique R de 12 m² .K/W, bien supérieure à la norme exigée de R = 7 pour bénéficier d’un crédit d’impôt.

 

La chaleur spécifique

La chaleur spécifique est la capacité de l’isolant à emmagasiner la chaleur par rapport à son poids. Elle est définie par la quantité de chaleur à apporter à 1 kg d’isolant pour

élever sa température de 1°C. Plus le matériau est dense et plus la chaleur spécifique est élevée.

La résistance à la diffusion de la vapeur d’eau

μ (Mu) désigne le coefficient de résistance à la diffusion de vapeur d’eau. Il s’exprime en mètres et indique dans quelle mesure la vapeur d’eau traverse un matériau : plus le chiffre est petit, plus le matériau est perméable à la vapeur.

Le temps de déphasage

Le déphasage est le laps de temps compris entre le moment où la température a été la plus élevée à l’extérieur et celui où elle été le plus élevée à l’intérieur. C’est-à-dire le temps qui est nécessaire à la chaleur pour traverser un isolant. Son rôle est très important l’été pour le confort thermique d’une habitation.

La laine de coton possède un temps de déphasage supérieur à 10 heures, soit 3 fois plus que pour des laines minérales. Idéal pour garder la fraîcheur l’été !

Énergie grise

L’énergie grise est la quantité d’énergie primaire non renouvelable nécessaire à la fabrication d’un isolant. Elle est exprimée en kWh/m3. Plus ce chiffre est bas, plus la fabrication de ce matériau sera respectueuse de l’environnement. La laine de coton possède une énergie grise de 48 kWh/m3, la plaçant en tête du classement, loin devant la laine de roche (430 kWh/m3), la laine de verre (470 kWh/m3) et le polystyrène (500 kWh/m3). Seule la paille fait mieux avec 0 kWh/m3 mais avec des performances d’isolation bien inférieures !

Pour tous vos travaux d’isolation de combles perdus ou aménageables, faites appel à l’expertise d’Isol’r et demandez une étude gratuite !

Avez-vous besoin
de renseignements ?

Une question, un projet d’isolation à venir ?
N'hésitez pas à nous contacter, nous reviendrons vers vous dans les plus brefs délais.
téléphone : 05 56 45 34 80
suivez-nous :
* Champs obligatoire
Devis gratuit
Aide financière
Parrainage
Contact