Pixel facebook
charpente combles cotoncouverture deperditiondephasage efficace equipeetape-chantier etape-isolation ete-hiveretude francegirondegouttiere interlocuteurinterview label maison-sainemapnettoyage-toiture puzzlerapidite rouleau-laine soufflage-cotons vmc
Offre commerciale Juillet - Août

Isol’R vous offre la pulvérisation d’un produit de démoussage sur votre toiture*

*pour tout achat d’une isolation par soufflage en laine de coton hors conditions particulières

Catégorie : Conseils

Y a-t-il un bon moment pour penser à isoler sa maison ?

 

Evidemment, le mieux est de réfléchir à la meilleure isolation thermique et phonique dès la construction. Mais nous n’avons pas tous l’occasion de faire construire notre logement et il est tout à fait possible de le faire ensuite. Chez Isol’r, nous n’intervenons qu’en rénovation.

En théorie, il n’y a pas de saison pour penser à son isolation. Mais en pratique, on y pense davantage quand le mercure grimpe au-dessus de 30 degrés en été ou descend dans le négatif en hiver !

Ce qu’il faut savoir, c’est qu’entre la prise de renseignements et la réalisation des travaux d’isolation des combles, il faut compter un délai d’environ 3 à 4 semaines. Ce ne sont pas de longs délais, mais dans l’idéal autant l’anticiper et ne pas attendre d’être confronté au froid ou au chaud.

 

Pour le propriétaire d’un logement qui envisage d’isoler ses combles, quelles sont les bonnes questions à se poser au préalable ?

Je dirais qu’il faut être clair sur ce qu’on attend de cette isolation. Bien sûr, la motivation première est souvent l’argent. On sait qu’une bonne isolation, notamment des combles, permet de réduire la facture d’électricité.

Mais au-delà de l’aspect pécunier, il faut savoir si on veut une isolation uniquement contre le froid ou une isolation aussi efficace en été ? La santé est aussi à prendre en compte : est-ce qu’un membre de la famille souffre de problèmes respiratoires comme l’asthme ? Les convictions personnelles comptent aussi dans le choix : est-ce qu’on souhaite privilégier une solution d’isolation écologique et naturelle ?

Ces différentes questions vont permettre à chacun de lister ses propres critères et ainsi de choisir le meilleur isolant, c’est-à-dire celui qui est le mieux adapté à son propre contexte : un isolant performant contre la chaleur, sans émission de particules et/ou écologique, etc.

Quels sont les critères précis à étudier au niveau du produit ?

Il est vivement recommandé de choisir un produit certifié par l’Acermi, l’Association pour la certification des matériaux isolants. C’est le gage de qualité par excellence.

Mais d’autres labels et garanties peuvent être aussi importants. Notamment le label RGE (Reconnu garant de l’environnement) pour l’entreprise de pose, qui conditionne le versement de certaines aides financières pour l’isolation.

Vous parlez des aides à l’isolation. Concrètement, comment s’y prendre pour en bénéficier ?

Il faut en faire la demande auprès des différents organismes. Le plus simple est de se faire accompagner par un spécialiste. C’est pourquoi chez Isol’r, nous demandons à notre client de nous transmettre son dernier avis d’imposition. Avec ce document, nous réalisons les démarches auprès de tous les organismes pour mobiliser l’ensemble des aides auquel il peut prétendre

Une fois le produit et l’entreprise choisis et les aides mobilisées, y a-t-il des démarches à réaliser pour préparer les travaux ?

Non, il n’y a rien à prévoir de particulier. Toutefois, s’il y a un doute sur l’installation électrique, il peut être pertinent de la faire contrôler avant.

En effet, il nous arrive parfois de constater sur le chantier la vétusté d’une installation. Dans ce cas, nous le signalons évidemment. Mais ça décale notre intervention et c’est dommage parce que ça pourrait être anticipé.

Quels sont les principaux risques ou mauvaises pratiques qui peuvent nuire à la qualité de l’isolation ?

Le cas classique, c’est le propriétaire qui tasse la laine de coton une fois posée pour contrôler l’épaisseur. Il ne faut surtout pas faire cela ! La qualité de l’isolation par soufflage est un équilibre et l’air soufflé à l’intérieur participe autant à isoler que l’isolant lui-même. Si on tasse, on évacue l’air. C’est un peu comme si on enlevait le produit isolant.

Sinon, certains peuvent être tentés de laisser une couche d’isolant en mauvais état dessous, en s’imaginant qu’ajouter les couches renforcera l’isolation. Mais bien isoler, ce n’est pas superposer les couches. C’est une seule couche d’un isolant de qualité réparti avec homogénéité. De plus, il faut veiller à ce que le poids de l’isolant soit supportable par le plancher des combles.

Le dernier risque, c’est le fait d’oublier de protéger les spots encastrés. On ne peut pas souffler sur un spot car ça l’échauffe. Chez Isol’r, nous veillons à protéger systématiquement les spots avant de souffler le produit.

Isol'r, une approche de l'isolation des combles en Gironde

Catégorie : Interview

Ouvrier, vendeur puis responsable de magasin. Avant de créer l’entreprise Isol’r, Laurent Raynaud a exercé tous les métiers de l’isolation. Un véritable atout, pour les équipes de pose du spécialiste des combles en Gironde, qui savent pouvoir compter sur lui pour un conseil et pour prêter main forte sur un chantier d’isolation complexe ou en cas de surcroît d’activité. Et pour les clients Isol’r, qui bénéficient de l’œil d’un expert qui connaît parfaitement le métier de l’isolation et ses traditionnels travers.

C’est d’ailleurs de l’observation de ces travers qu’est né Isol’r. « C’est simple, j’ai constaté dans mes expériences passées que la règle sur ce marché est de tirer les prix vers le bas », explique Laurent. « Et pour baisser le prix coûte que coûte, les entreprises proposent des produits d’isolation pas chers, posés par des sous-traitants plus ou moins spécialisés ».

« En tant que parents, la qualité de l’air dans la maison n’est pas une option. »

Or l’isolation pas chère, contrairement aux apparences, a un coût trop élevé à payer pour Laurent. « Une mauvaise isolation, c’est un coût énergétique qui pèse sur le budget du ménage. Au-delà du mauvais calcul financier avec des solutions inefficientes, de nombreux isolants présentent des risques de microparticules qui sont nocives pour la santé. En tant que jeunes parents mais aussi citoyens, nous refusons d’ignorer cette question essentielle de la qualité de l’air. »

Isol’r : l’isolation de qualité

 

Pas du genre résigné, Laurent décide donc en 2013 de créer l’entreprise qui portera son envie de « faire différemment et de qualité ». C’est ainsi que naît Isol’r.

 

Du choix d’un produit d’isolation écologique – la laine de coton – jusqu’aux principes de pose par soufflage en passant par l’approche commerciale et le type de management, Laurent et Emily déclinent avec Isol’r les valeurs qui leur sont chères. Notamment, les équipes de pose de l’isolation sont salariées. Une rareté dans le secteur.

 

Heureux chez Isol’r ? « C’est ce que nous souhaitons », répondent en chœur Emily et Laurent. « Par principe, nous tenons à ce que chaque personne qui travaille chez Isol’r soit récompensée à la hauteur de son investissement. Certains peuvent considérer que c’est une faiblesse. Mais nous pensons que partager la réussite d’Isol’r avec ceux qui la créent au quotidien, c’est une réussite en soi. »

« La meilleure des récompenses, c’est que nos clients témoignent leur satisfaction. »

 

Les équipes Isol’r bénéficient par ailleurs de formations régulières, tant sur leur cœur de métier que sur la sécurité et le travail en hauteur.

Isol’r, une entreprise familiale

 

« Ici pas de barrières ni de tour d’ivoire », insiste Emily. « On souhaite que chacun ait plaisir à venir travailler, à rencontrer nos clients et à gagner une rémunération qui récompense justement son travail. Chacun est responsable. Charge à nous de faciliter le quotidien de chacun, de créer les conditions de la qualité et de la bonne humeur qui nous est indispensable. »

Quel impact ont ces choix pour le client ? « Notre objectif, c’est qu’ils soient très satisfaits, qu’ils puissent nous recommander en toute confiance à leurs proches », explique Emily.

 

Ce qui signifie que le travail est toujours parfait ? « Non, personne n’est infaillible, répond Laurent. Les erreurs, elles arrivent. Elles sont même nécessaires pour progresser. Par contre, ce qui est inconcevable pour nous c’est de ne pas corriger une erreur. Si cela arrive, nous réagissons très rapidement, en échangeant en permanence avec notre client. Notre promesse, c’est d’assurer un travail bien fait. C’est une ambition qui demande en fait beaucoup d’humilité. »

Devis gratuit
Aide financière
Parrainage
Contact