Pixel facebook
charpente combles cotoncouverture deperditiondephasage efficace equipeetape-chantier etape-isolation ete-hiveretude francegirondegouttiere interlocuteurinterview label maison-sainemapnettoyage-toiture puzzlerapidite rouleau-laine soufflage-cotons vmc
Offre commerciale Juillet - Août

Isol’R vous offre la pulvérisation d’un produit de démoussage sur votre toiture*

*pour tout achat d’une isolation par soufflage en laine de coton hors conditions particulières

Laine minérale ou laine de coton pour l’isolation des combles : 5 critères pour faire le bon choix

Comparatif isolant combles : les 5 critères pour bien choisir

Catégorie : Produits

19 Juil. 2018

L’isolation des combles perdus ou aménagés permet de faire baisser la facture de chauffage. Encore faut-il choisir le bon isolant. Faut-il opter pour un isolant minéral ou un isolant végétal ? Isol’r vous aide à choisir en comparant 5 critères essentiels.

Quel est le meilleur isolant pour les combles ? Pour vous permettre de choisir en conscience, Isol’r, spécialiste de l’isolation des combles perdus en Gironde, vous propose un comparatif de produits isolants basé sur 5 critères : le niveau de performance, la longévité de l’isolant, le prix, les dangers pour la santé et l’environnement et, enfin, le confort d’été.

Pour ce comparatif, Isol’r a choisi de comparer l’isolant minéral à la laine de coton, éliminant une 3e catégorie de matériaux : les isolants synthétiques dérivés de la pétrochimie. En effet, ces produits isolants industriels présentent des risques pour la santé humaine, un bilan écologique très insuffisant et un mauvais confort d’été.

  1. Performances thermiques et phoniques

La laine minérale neuve présente une conductivité thermique comprise entre 0,032 et 0,040 W/m.K, ce qui en fait un isolant performant, aussi bien thermique que phonique.

Les performances thermiques de la laine de coton sont comparables à celles de la laine minérale, entre 0,037 et 0,040 W/m.K.

La laine minérale se dégrade dans le temps, et avec elle sa courbe de performances d’isolation. Ce n’est pas le cas de la laine de coton, dont les performances restent homogènes dans la durée.

Au niveau phonique, le coton est supérieur et présente des qualités d’isolation acoustique exceptionnelles. Plébiscité par les salles de spectacles, l’isolant coton est une référence de l’absorption acoustique (95 % des sons extérieurs). Un isolant idéal contre les bruits aériens notamment, si votre logement se trouve dans un couloir aérien de l’aéroport Bordeaux-Mérignac.

La laine de coton est aussi un excellent régulateur hygrométrique. Une source de confort pour l’habitat.

  1. Longévité de l’isolant

Résistante au feu et à la chaleur, la laine minérale conserve ses qualités à haute température, sans émettre de gaz. En revanche, elle se tasse rapidement si elle est mouillée. En cas de dégât des eaux, elle perd ainsi ses qualités isolantes.

La laine de coton n’est pas sensible à l’humidité et ne se tasse pas après avoir été mouillée. Ce matériau présente par ailleurs une remarquable résistance naturelle au feu. Traitée dans les règles de l’art pour l’isolation des combles, la laine de coton protège également des attaques de rongeurs, insectes et champignons.

  1. Prix de l’isolant

La laine minérale est un isolant parmi les moins coûteux du marché de l’isolation pour les combles, de l’ordre de 15 à 20 €/m², ce qui en fait un bon rapport qualité / prix.

La laine de coton coûte environ 25 €/m². Si l’on tient compte de sa longévité et de ses performances, le prix est similaire. A noter que la laine de coton issue du recyclage offre des prix bien plus intéressants. Et c’est sans compter sur les aides financières gouvernementales pour l’isolation des combles.

  1. Dangers pour la santé et l’environnement

La laine minérale nécessite de protéger ses voies respiratoires lors de la pose. Puis, lorsqu’elle se dégrade, elle crée des microparticules ultra volatiles qui obstruent les voies respiratoires et peuvent s’avérer cancérogène.

A l’inverse, la laine de coton n’est pas nocive car le coton ne se désagrège pas. Son utilisation est ainsi recommandée pour les personnes souffrant de problèmes respiratoires comme l’asthme.

Par ailleurs, le bilan en énergie grise de la laine minérale est très élevé. Du point de vue des économies d’énergie, la laine minérale est un paradoxe car elle coûte plus en énergie à être produite qu’elle n’en économise sur toute sa durée de vie.

En comparaison, sous réserve qu’elle soit issue du recyclage, la laine de coton est l’isolant écologique par excellence, avec le plus faible bilan en énergie grise du marché. Le coton est recyclable à l’infini.

  1. Isolation et confort d’été

On pense facilement à l’isolation contre le froid. Mais l’isolant doit aussi être utile l’été, pour conserver une température confortable dans le logement ! En Gironde, le mercure grimpe régulièrement au-delà de 35° C en juillet et août.

Le coton est 2 à 3 fois plus performant en été que les solutions classiques d’isolation. Peu dense, la laine minérale présente un temps de déphasage inférieur à 2 heures : c’est insuffisant pour empêcher la chaleur d’entrer par le toit. La laine de coton, de son côté, offre un temps de déphasage supérieur à 10 heures, soit le temps d’ensoleillement de la journée. C’est la garantie d’un véritable confort d’été.

Bilan du comparatif

La laine minérale représente une solution performante et avantageuse à court terme (3 ou 4 ans).

Plus durable, plus respectueux de la santé et meilleur isolant contre la chaleur, l’isolant naturel en laine de coton représente le choix idéal pour une isolation saine et confortable tout au long de l’année… et à long terme.

Avez-vous besoin
de renseignements ?

Une question, un projet d’isolation à venir ?
N'hésitez pas à nous contacter, nous reviendrons vers vous dans les plus brefs délais.
téléphone : 05 56 45 34 80
suivez-nous :
* Champs obligatoire
Devis gratuit
Aide financière
Parrainage
Contact